top of page
Rechercher

Les énergies de l'année 2023







𝟚𝟘𝟚𝟘 fut l’année de tous les changements créant un très grand écart entre ce que le virus de l’ombre présent dans la Matrice nous force à vivre et ce que les énergies dans cette phase cyclique souhaitent nous faire vivre. Durant cette année-là, comme écrit dans le post "de l'ego au coeur" de 𝟚𝟘𝟚𝟘, il s’agit d’apprendre à maîtriser la voie du cœur contrairement à celle dans laquelle on nous a tous fait baigner : l’ego, la rivalité, la compétition, le rabaissement, la culpabilité, etc… 𝟚𝟘𝟚𝟙 fut l’année propice à l’intériorisation, à l’unification avec soi-même, une année pour apprendre à se regarder en face, à devenir sincère envers soi-même pour réapprendre à s’aimer. Tel qu’explicité dans le post des énergies de 𝟚𝟘𝟚𝟙, il s’agissait en effet d’un véritable entraînement pour amorcer l’année suivante en apprenant - d’abord – à émettre les bonnes intentions. 𝟚𝟘𝟚𝟚 était l’année pour mettre en pratique tout ce qui a été appris pour faire face à un système complexe vieux de plusieurs millénaires. Tel qu'expliqué dans le post "les énergies de l'année 2022" , un système essaye de brouiller les pistes d’évolution des consciences en utilisant toutes les possibilités qu’offre la dualité sur notre planète de manière à nous couper du lien avec notre âme mais aussi en exacerbant « le mal » sur « le bien ».


Pour 𝟚𝟘𝟚𝟚, on nous a vendu l’amour à profusion. Finalement, c’est une guerre mondiale qui s’est profilée. On est toujours plus tiraillé entre la dualité factice et destructrice sous contrôle des égrégores ET la dualité originelle répondant aux forces cosmiques et universelles.


Celles-ci même qui nous incitent de manière toujours plus forte à ouvrir les yeux et à embarquer sur le vrai le chemin de l’évolution … Ton chemin !


En effet, nous sommes dans un immense jeu matriciel.


Une matrice qui ne peut plus, telle qu’à l’origine, nous permettre d’exprimer pleinement notre essence évolutive.


Nous avons été et nous sommes tellement parasités que la rééducation est colossale ! Si 2020 était une année de passage de l’ego au cœur, 2021 une année propice à l’intériorisation et 2022 une année de mise en pratique ; 2023 sera une année venant nous challenger face à de nouvelles peurs dans une élasticité différente de l’espace et du temps.


Comment cela se manifeste-t-il concrètement ?


Il s’agit de comprendre à nouveau comment fonctionne la vie quand on cherche à se réaccorder avec la Source, avec l’Univers. Pour se faire, il faut prendre son temps.

« Son » temps, c’est ton temps. C’est avancer sans se préoccuper plus que ça de ce qu’il se passe autour. Autour, c’est la frénésie, c’est le tumulte, ce sont les âmes qui se perdent. A toi de te retrouver maintenant. Il n’est pas toujours évident de se rendre compte que nous baignons dans la compétition tout autant que de sortir de ce bain de rivalité. Mais les lois de la dualité originelle ne fonctionnent pas de cette manière. La compétition par rapport aux autres jusqu’à la jalousie extrême sont issues de la dualité factice et virusée.


Tandis que si ton instrument vibratoire interne, cette corde d’âme, est bien accordé, tu auras juste à faire les choses en temps et en heure et l’Univers répondra à tes intentions et exaucera tes vœux les plus grands, tant qu’ils sont en accord avec ton âme et ta mission.

C’est tout un apprentissage car nous avons longtemps vécu à travers le regard des autres, tantôt pour recevoir de la reconnaissance de l’autre, tantôt pour se sentir important, le tout pour compenser un manque d’amour de Soi. On s’est habitué à chercher l’amour autour de soi au lieu de le faire naître en soi. On ne nous a peu ou jamais appris cela.


Du coup, dû à tout ce lot de blessures, nous nous perdons dans cette société en constante accélération. A croire qu’il faut garder le rythme ! Il est primordial de ralentir sans se faire de soucis. La charge sur notre système nerveux, nos neuro-récepteurs ont considérablement augmenté ces dernières décennies. Nous ne sommes loin d’être en accord avec notre rythme biologique.


Et dans cette course effrénée, nous passons à côté de l’essence même de la vie. On se concentre sur les objectifs alors que nous devrions orienter toute notre énergie sur les processus nous conduisant votre l’objectif. Et le chemin peut se modifier à tout moment, d’où le principe de ne pas figer d’attentes pour devenir l’improvisateur de ta vie !


Du coup, on manque de passer à côté … de son chemin. On n’est même complètement écarté du principe même de cheminement et les jours s’enchainent à tel point que chaque jour ressemble au précédent juste parce que nous refusons de voir la profondeur de chaque instant. Alors que chaque instant de vie est étincelant d’ipséité.


Mais nous ne pourrons commencer à le remarquer qu’à partir du moment où nous commençons à ralentir vraiment pour se synchroniser à son espace intérieur, en œuvrant plus sur la contemplation à travers la méditation et la capacité à concentrer l’attention dans l’instant, véritablement.


Oui, les peurs remonteront du fait d’avoir l’impression d’être en désaccord avec un monde qui déraille. Les peurs ne sont que des montages, des mirages pour nous encloisonner.

Ce sont des peurs relatives au manque de confiance en soi, des peurs qui sont venues remplacer l’Etat véritable et naturel, des peurs empêchant de s’accepter pleinement, de se pardonner de manière authentique et de s’aimer


Le manque de confiance fait naître la croyance que l'on ne peut plus croire en soi jusqu'à perdre confiance et ne se fier plus qu’en cette incapacité. Mais ne plus croire en soi en profondeur en vient à ne plus croire en sa capacité de pouvoir faire des miracles. Le doute est constant et vient désaccorder notre instrument interne. On finit par ne résonner plus qu’avec le système et son armada d’égregores.


Alors qu’à la base, croire en soi et avoir confiance en soi, c’est bien plus qu’une qualité, qu’une capacité ou qu’un principe, c’est une vibration.

C’est un état qui doit nous harmoniser. La confiance en soi est une vibration qui dans sa puissance et sa nature peut nous accorder pour trouver le calme intérieur et harmoniser l’espace et le temps.


Les enfants croient aux miracles et à la magie car l’âme agit vivement en eux. Mais le système détruit leurs rêves à travers l’inconscience des gens d’autorité aux yeux des enfants (les parents / les adultes). Leurs rêves sont amoindris, si ce n’est anéanti à coup de principes subjectifs pour ce qui est la manière douce et pour la dureté, c’est par le biais du rabaissement et de la culpabilité. C’est à partir de là que le conflit interne se créé. C’est là que naissent les premières distorsions entre ce petit être et l’Univers pour tomber dans les maillages très fins du filet d’un système rodé depuis des millénaires.



Il est primordial de faire renaître cet Etat. « Our » en hébreu veut dire « étincelle ». L’étincelle dans l’ÂME avive le feu de l’amour pour la vie, l’amour pour le monde.


Effectivement, on nous a inculqué depuis toujours que nous nous entretuons et aujourd’hui même la guerre est présente partout. Comme si tout était orienté, n’est-ce pas assez gros ? Une force veut nous garder dans ces mécanismes de rivalité, comme si l’objectif était de nous empêcher d’évoluer. Toutes ces guerres ont le « don » de ne plus avoir confiance en son prochain, en l’être humain. Et quand c’est le cas, on ne peut plus avoir confiance en soi. Nous sommes réellement connectés dans cette conscience collective qui fait que si guerre il y a entre être humains, il y a guerre en l’humain - en interne.


Tuer la confiance en l’Homme et l’humanité tue la confiance en Soi.


Pour dépasser tout ca, il est nécessaire d’œuvre doublement : prendre conscience de tous ces mécanismes défectueux et destructeurs qui nous incombent & faire renaître l’essence même de la magie de la vie en Soi.


C’est seulement en embrassant pleinement ses propres erreurs, en apprenant à les regarder en face, pour les comprendre, les conscientiser, les intégrer que l’on se s’améliorera et se retrouvera.


C’est en se retrouvant que l’on prendra confiance en Soi.


C’est en prenant confiance en Soi que l’on se détachera de ses craintes, des doutes et des peurs.


Et c’est en supprimant ses peurs, que l’on pourra enfin prendre le temps pour enfin s’aligner sur les énergies que cette belle année 2023 nous offre, loin des strass et paillettes que l’on veut nous mettre plein les yeux, plus plutôt en faisant jaillir des étincelles dans nos cœurs



---------------------------------



Partage ce POST auprès de ceux que tu aimes et qui sont dans le besoin de se retrouver.


Viens découvrir qui je suis sur www.lame-actrice.fr


Je propose aussi un accompagnement sur 9 mois permettant de renaître, de retrouver son cœur d’enfant et l’âme du Créateur en Soi. Changement de vie garanti.







78 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page